Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

C'est la petite PET qui va manger la grosse

Par : Sibylle Pinochet

Dans la catégorie RESPONSABILITÉ & ENVIRONNEMENT - Prix du projet "Responsabilité & Environnement" remis par Act Responsible

Contexte
Comme beaucoup d'autres avant moi, j’ai voulu avec ces illustrations m’attaquer au sujet du plastique. Ennemi numéro un de l’environnement, il est présent partout dans la nature, et pas seulement dans les océans. De nombreux animaux sont menacés par celui-ci, soit parce qu’ils le mangent soit parce qu’ils s’y retrouvent piégés. Beaucoup d'emballages sont aujourd’hui fabriqués en plastique recyclable (PET). Mais recyclable ne signifie pas biodégradable. Ces illustrations enfoncent donc une porte ouverte en rappelant qu’il est important de trier ses déchets pour qu'ils soient recyclés et pour qu'ils ne se retrouvent pas dans la nature, là où ils deviendront une menace.
Justification
« Oh ça va, ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse ! », c’est ce que l’on dit souvent à quelqu'un qui a peur d’une petite araignée. Cette phrase censée dédramatiser la situation, rappelle que cette araignée est finalement parfaitement inoffensive et qu’il n’y a pas de raison de la craindre. Ici, les petits animaux ont peur d’une bouteille en plastique. Mais pour eux, la fameuse phrase « Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse. » ne s’applique pas car dans leur cas la bouteille en plastique (PET) est effectivement une menace. Si nous continuons à jeter nos déchets dans la nature, à ne pas les recycler, il se pourrait bien que la petite PET finisse par manger la grosse…

Les visuels