Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

DJOMI PROGRAM

Par : Yannick Devin

Dans la catégorie RESPONSABILITÉ & ENVIRONNEMENT - Prix du projet "Responsabilité & Environnement" remis par Act Responsible

Contexte
Depuis des siècles, l'homme occidental se considère comme séparé du monde animal. Mais après Darwin, les barrières entre l'humanité et le reste de la nature ne cessent de s'effriter. Ainsi, si le langage restait l'une des dernières prérogatives humaines, au début des années 60, les hommes ont compris qu’il nous fallait finalement la partager avec les grands singes : Washoe, un chimpanzé femelle, avait ainsi appris la langue des signes habituellement utilisée par les personnes sourdes. A sa mort en 2007, elle connaissait et utilisait plusieurs centaines de mots. Koko, la fameuse gorille décédée l’an passé à l’âge de 46 ans, avait des performances encore supérieures. Comme Chantek, mort un an plus tôt, qui fut le premier premier orang-outan à avoir appris à signer. Ainsi, pendant des années, les hommes ont appris la langue des signes à plusieurs dizaines de grands singes, jusqu’à ce que ces programmes tombent finalement dans l’oubli en raison d’une époque où le besoin du toujours plus vite a remplacé le temps long. Toutefois, en ce début d’année 2019, Yannick Devin, son fils Eliott (14 ans) et son ami Thomas Quantin ont décidé de relancer la communication autour de ces initiatives en imaginant leur propre programme, DJOMI, qui entend jouer sur l'idée qu'il est plus difficile pour un homme de faire du mal à un être proche de son statut d'humain qu'à un animal : en montrant aux autochtones qu’on peut instaurer un dialogue direct avec les grands singes par la langue des signes, on devrait ainsi aider à la préservation de ces espèces menacées en les « humanisant » aux yeux de ces locaux en partie « responsables » de leur disparition (chasse, déforestation…).
Justification
Gorilles, chimpanzés, bonobos et orangs-outans, tous ces grands singes sont en grave danger d’extinction. Il est donc indispensable de vite réfléchir à de nouveaux moyens de les sauver, le programme Djomi, totalement utopiste mais non dénué de bon sens, entendant ainsi participer à ce plan d'urgence.

Les visuels