Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

Soliguide

Par : Victoria Mandefield

Dans la catégorie Primés 2012-2018

Contexte
Où manger ? Se reposer ? Poser ses bagages ? Se doucher ? Faire ses démarches ? Comment se réinsérer ? Toutes ces questions, je les entendues dans la rue en réalisant des maraudes (distributions alimentaires auprès des sans-abri), et ce sont aujourd'hui 200 000 personnes SDF qui se les posent tous les jours en France. Pour y répondre, j'ai créé Soliguide : Une plateforme d'information qui regroupe tous les lieux ressources pour les sans-abri et les réfugiés. En 1 an, ce sont 7000 orientations qui ont été permises grâce au site, et plus de 3000 lieux référencés. Les informations sont accessibles facilement grâce à une ergonomie adaptée, et filtrables par conditions d'accès : Familles, femmes, sans-papiers, avec animaux, etc. Récemment, afin de permettre à tous d'accéder à ses informations, nous avons installé deux bornes à Bordeaux : l'une au sein d'une association, et l'autre sur le parvis de la Gare SNCF de Bordeaux. Elles permettent aux personnes en errance de s'orienter eux-mêmes vers les services dont ils ont besoin. Notre objectif est double : d'abord, améliorer les conditions de vie au jour le jour des personnes en précarité en assurant un accès à la nourriture, l'hygiène, etc., puis faciliter la réinsertion à travers le référencement de chantiers de réinsertion, de conseillers RSA, de cours de français ou formations.
Justification
En France le nombre de SDF ne cesse d’augmenter. D’après la Fondation Abbé Pierre, il a augmenté de 50% entre 2001 et 2012 et atteint alors 143 000 . Depuis, en l’absence de statistiques, les professionnels estiment qu’ils sont aujourd’hui environ 200 000. A ceux-là s’ajoutent 100 000 demandeurs d’asile chaque année. De plus, on estime aujourd’hui que 20% des étudiants vivent en dessous du seuil de précarité, soit 500 000. D’après une étude de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques), le non-recours aux aides sociales touche 40% des SDF. Cela signifie qu’ils ne bénéficient alors d’aucune prestation sociale, souvent par méconnaissance de celles-ci. Les informations utiles aux bénéficiaires proviennent d'organismes divers : associatifs, publics ou simple bouche à oreille, apportant une partie des services nécessaires qui reste parcellaire. Cela complique l'accès à l'ensemble des informations à la fois pour les bénéficiaires et pour les organismes d’aide. Il nous apparaît alors clairement que le problème se situe dans l’accès à une information de qualité, claire et accessible par les bons canaux. Au-delà du manque de coordination, c’est surtout un impact psychologique fort qui est en jeu : par l’absence ou le manque de qualité de l’information, les parcours de rue sont imprégnés d’un sentiment d’abandon, de se faire « balader », et finalement un découragement profond.

Les visuels

Les présentations

Les videos