Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

C'est à vous de voir !

Par : Fabrice Roszczka, Charlotte Perrin, Pierre Mehlinger, Elsa Latour, Claire Espinasse

Dans la catégorie ENTREPRISES & FORMATIONS - Prix spécial "(Ré)insertion professionnelle" par Pôle Emploi

Contexte
L'événement de recrutement dans le noir « C’est à vous de voir ! » a eu lieu le 1er février 2019 au Musée National du Sport de Nice en partenariat avec la Métropole de Nice et l’agence Ethik Connection. Le début de l'histoire : un dîner dans le noir au restaurant Dans le Noir ? Sophia Antipolis en 2017 avec l'équipe événementielle de la Métropole de Nice. Plusieurs constats : les tendances actuelles du recrutement font émerger des politiques axées sur la non-discrimination à l’embauche et la valorisation des compétences.Si bien que, dans le cadre d'un entretien, nous nous efforçons à ne pas discriminer mais plutôt à valoriser les compétences d’autrui. Nous ne cherchons pas à privilégier une personne plutôt qu’une autre sur des critères non professionnels. Toutefois, la réalité est telle que nous avons tendance à privilégier notre jugement premier. Notre œil reste maître et oriente nos choix. Cette personne était plus soignée, celle-ci était plus jolie, celui-là plus jeune… Notre regard ne nous rend pas objectif. C’est pourquoi l’idée centrale du projet "C'est à vous de voir !" s’appuie sur deux objectifs essentiels : casser les codes du recrutement et adopter une approche RH innovante. Pourquoi ne pas plonger les entretiens dans le noir absolu pour combattre la discrimination à l’embauche ? En plus d'effacer les stéréotypes, le noir absolu permet d'instaurer une qualité d’échange et d’écoute rare, qui procure aux recruteurs un environnement idéal pour se concentrer sur les compétences et la motivation des candidats. Et si, à ce concept, nous ajoutions une autre manière de percevoir les choses, un autre point de vue du côté du recruteur ? "C'est à vous de voir !", c'est aussi des binômes performants dans la révélation de talents avec, d'un côté le recruteur voyant et de l'autre, l'expert RH non-voyant. Les recruteurs non-voyants apportent une toute autre dimension au recrutement, ils ont un regard différent, sont sensibles à des détails qui peuvent échapper aux recruteurs voyants. Dans ce contexte, le handicap n'est pas perçu comme un problème, mais bien comme une différence susceptible de créer de la valeur. Le vendredi 1er février 2019, 28 candidats ont rencontré à l’aveugle 12 entreprises issues des secteurs de la grande distribution, du service à la personne et du tertiaire. Les candidats ont été sélectionnés selon leur profil un mois à l’avance par la Métropole de Nice. Puis, ils ont été coachés pour préparer les entretiens et notamment se présenter de manière anonyme. En effet, les candidats se nommaient avec un qualificatif valorisant tel que « polyvalente, loyale, structuré…. ». Bien entendu, pour que l’anonymat reste total, les recruteurs et les candidats ne se voyaient pas avant d’entrée dans la salle noire, chacun patientait dans un sas séparé. A la suite de ces entretiens, 23 des 28 candidats se sont vu offrir une PMSMP ou même un CDD. De plus, notre action a pu avoir un réel impact. En effet, l’ampleur de l’évènement a été consolidée par une large couverture médiatique avec des articles sur BFM TV, dans Le Parisien, 20minutes, Nice Matin… une émission télévision sur France 3 Provence Alpes Côtes d’Azur, des émissions radio tels que Sud radio, Franceinfo…
Justification
Dans un premier temps, cette démarche est innovante de par l’originalité du processus de recrutement dans le noir. Des recrutements ont déjà été effectués à l’aveugle dans des établissements spécialisés dans l’emploi mais le processus du noir absolu est unique. En effet, la structure technique mise en place permet aux protagonistes de rester dans le noir complet, sans pouvoir distinguer aucune forme. A l’inverse, ils ne sont pas incommodés par un bandeau ou un accessoire qui les gêneraient lors de l’expérience. De plus, notre action de recrutement dans le noir inclut des personnes en situations de handicap non seulement comme guide pour se déplacer dans le noir, mais surtout comme recruteurs qualifiés. Croiser les analyses des RH voyants et non-voyants permet de réaliser un diagnostic inédit. Pour les recruteurs, cela leur a permis de travailler avec un homologue dans une situation différente et de comprendre quelles compétences peuvent apporter une personne en situation de handicap. L’expérience de travailler quelques heures avec une personne en situation de handicap permet de briser certaines barrières. Nous espérons que par la suite, ces recruteurs seront plus enclins à embaucher des personnes en situations de handicap si elles ont les compétences nécessaires, et non pas immédiatement les écarter à cause de leur différence. Le recrutement dans le noir permet aux candidats d’être plus à l’aise « cela réduit 50% du stress » témoignent-ils. Le noir favorise l’écoute et les candidats ont plus de facilités à communiquer avec leur interlocuteur. « Il n’y a pas les regards, moins de jugement », « on part vraiment d’une page blanche ». « On verra bien. Cette méthode est plus facile pour parler du cancer que j’ai eu. Il n’y a pas les regards, moins de jugement. Et on ne peut pas souligner mes origines marocaines comme cela est arrivé une fois lors d’un entretien traditionnel… » Etant donné que les candidats sont plus détendus cela leur permet de donner le meilleur d’eux même et de dépasser leurs limites. Cette action est un véritable modèle d’événement inclusif qui permet d’appliquer des politiques de non-discrimination dans l’embauche de manière originale et porteuse de sens.

Les visuels