Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

Les mots contres les maux

Par : Constance RAILLARD & Chinipachi JULIEN & Marie BARTHEL & Shanthia RABALAN

Dans la catégorie CITOYENNETÉ & ENGAGEMENT - Prix spécial "Creative World in Progress"

Contexte
Pour 64% des français, travailler dans un environnement avec des blagues à caractère sexuel est fréquent. Pour 52% d’entre eux, cette situation n’est pas grave et ne relève pas du harcèlement (chiffres 2016). Quid des 48% restants ? Entre humour et harcèlement, la limite est ténue. Les seuls personnes légitimes et aptes à en juger sont… les victimes ! Il s’agit donc de lever les tabous et de libérer la parole au sujet du sexisme et du harcèlement en entreprise, afin que chacun et chacune ait la liberté de poser sa propre limite.
Justification
Les mots contrent les maux est un projet global, appuyé par une campagne print et une plateforme web. L’objectif n’est pas de culpabiliser, de condamner, de montrer du doigt les bourreaux. L’objectif est de donner aux victimes et aux témoins de harcèlement la possibilité de témoigner de façon anonyme et d’être vus, lus, et entendus par toutes et tous, pour créer une véritable prise de conscience collective. Le dispositif est extrêmement simple à mettre en place et totalement gratuit pour les entreprises : Il suffit d’une boîte, d’un papier, d’un stylo et d’un grand tableau. Chaque fois que quelqu’un entendra des propos sexistes, ou de harcèlement, il pourra l’écrire sur un papier et le mettre dans « la boîte à maux ». Une fois par mois, l’entreprise se réunit autour de la boîte. Une personne sera tirée au sort pour dépouiller les papiers, les lire à voix haute et les écrire en gros sur « le mur de la honte ». Le mur et les propos inscrits resteront visibles par toute l’entreprise jusqu’au prochain dépouillement.

Les visuels

Les videos