Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

DJOMI APP

Par : DJOMI APP

Dans la catégorie CITOYENNETÉ & ENGAGEMENT - Prix du projet "Citoyenneté & Engagement"

Contexte
Pour résoudre le problème de communication entre une personne entendante et un sourd signeur, c’est-à-dire pratiquant la langue des signes, plusieurs équipes de chercheurs planchent actuellement sur des dispositifs qui ont tous en commun l’usage de gants bardés de capteurs et associés à une application mobile. En localisant finement la position des doigts, ces derniers permettent ainsi de retranscrire en sons les signes que font le sourd, ce dernier pouvant alors s’adresser à n’importe qui sans craindre de ne pouvoir être compris. Néanmoins, si ces projets de recherche se contentaient de cela, la communication ne s'opérerait que dans un sens, soit du sourd signeur vers la personne entendante. C’est pourquoi la plupart des dispositifs développés ne se contentent pas de « lire » les gestes pour les synthétiser en paroles, mais proposent également de capter la voix de la personne entendante et de les retranscrire en mots écrits sur l’écran du téléphone portable de la personne sourde. Malheureusement, si la solution permettant la communication du sourd signeur vers l’entendant semble remplir son rôle, celle inversant le sens du « dialogue » marque ses limites, car ne tenant pas compte d’une triste réalité : à l’école, en effet, les méthodes pédagogiques associent systématiquement l’apprentissage de la lecture à l’écoute des sonorités associés aux mots lus à haute voix. Résultat : 70% des sourds restent malheureusement illettrés et ne peuvent, de fait, lire les mots retranscrits, avec les solutions existantes, sur l’écran de leur mobile. C’est dans le but de résoudre ce problème que j'ai imaginé la DJOMI APP, un dispositif mobile qui, plutôt que de transcrire scripturalement les paroles sur les écrans des portables, proposera une interface d’animation 3D où un avatar virtuel interprétera visuellement ces paroles en langues des signes. Ce choix innovant, facilité par l’exacte similitude technologique des gants actuellement développés par les chercheurs avec ceux utilisés pour la motion capture, cette technologie très utilisée dans le domaine du cinéma, du jeu vidéo et de la réalité virtuelle et permettant d’appliquer en direct les mouvements d’une personne réelle à un avatar numérique, permettra ainsi à l’ensemble des sourds signeurs de communiquer avec les entendants, le système n’excluant plus les trop nombreux sourds illettrés. Notons que ma solution s’adaptera particulièrement aux enfants sourds, les plus touchés par l’illettrisme, qui pourront en effet s’approprier totalement le service en personnalisant leurs avatars, pouvant opter pour des personnages de fiction (selon les accords passés avec les détenteurs des droits), des avatars réels mais singuliers comme Koko, le fameux gorille signeur éduqué par l'éthologue Penny Patterson, ou simplement des représentations de proches dont les visages auront préalablement été scannés par l’application. Toutes ces options devraient ainsi concourir à l’adoption rapide du service par les sourds signeurs, et ce afin d’établir enfin la communication entre entendants et sourds au grand bénéfice, nous l’espérons, des seconds.
Justification
L’utilité de la DJOMI APP tient en une phrase pleine de promesses : rendre enfin possible la communication bilatérale entre les sourds signeurs et les personnes entendantes !

Les visuels

Les présentations