Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

Cruelles Fleurs, what a young girl should not know

Par : Tisseyre Eleonore

Dans la catégorie 2018

Contexte
Ce projet s’intéresse au fantasme, à l’influence du regard de l’autre, et à l’idée que toute relation humaine est une forme d’appropriation. Il se penche particulièrement sur celle de l’artiste à la muse, qui est à mon sens la parfaite et extrême illustration d’un rapport désirant/désiré. À travers une série de photographies, je raconte l’histoire d’une Femme sous le désir d’un Autre. En prenant conscience d’être regardé par autrui, elle se découvre objet pour lui. Son regard l’atteint et la métamorphose. L’autre voit en elle ce qu’il veut voir, et elle ne vit plus qu’à travers ce voile qu’il a imaginé. La femme devient son immobile, une sculpture, une nature morte dépossédée de son être, car à rêver l’impossible, il pourrait désirer le possible. Une édition rassemble ces photographies ainsi qu'une curation de contenu littéraire et philosophique accompagnée de notes personnelles. introduction: notes sur le désir 1. innocente beauté, ou la perversité féminine 2. l’expérience du regard 3. à cœur défendu, le corps défendant 4. au dés-usage des jeunes filles en fleur notes de fin: chasser les pensées érotiques
Justification
Dans le monde archi-visuel d'aujourd'hui, l'idée d'une appropriation constante de l'autre est poussée à l'extrême. Avec le règne des réseaux sociaux, nous sommes de plus en plus exposés à être inspirés et inspirants à et par autrui. Chacun est artiste, chacun est muse.