Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

"N'importe où mais protégé !" et "L'arbre généalogique d'un orphelin"

Par : Baptiste Berlioz, Jérôme Cisterne, Michaël Silva-Gori

Dans la catégorie 2018

Contexte
Jérôme Cisterne (graphiste), Michaël Silva-Gori (photographe) et moi même, Baptiste Berlioz (concepteur rédacteur) sommes trois jeunes artistes alliés pour présenter aux chatons d'or deux projets de révolution de la marque. - Le premier consiste en un diptyque pensé comme une campagne publicitaire fictive pour la marque de préservatifs Skyn. Le corps humain et plus précisément les parties concernées par le port de ce genre de produits sont évoqués dans le décorum sans qu'aucune partie honteuse ne soit pour autant censurable. Un gland, fruit ingénu de son chêne, s'est fait personnage de l'affiche en décor naturel. Une innocente bitte d'amarrage a bien voulu prendre la pose pour l'affiche en milieu urbain. Jeux de mots visuels et grivois au programme ! - Notre second projet se veut également provocateur. Un arbre généalogique en son cadre usé, comme on en trouverait dans une maison de bonne famille à l'abandon. Son papier racorni a pris la teinte jaunâtre du temps passé. Oui mais voilà, il s'agit de l'arbre généalogique... d'un orphelin. Les noms des ancêtres ne sont que d'anonymes "XXXX" et la branche de l'enfant abandonné gît au sol, comme après une chute due à sa scission d'avec l'arbre familial. Le logo de la marque apposé au bas: une association d'aide aux orphelins.
Justification
Les deux projets ont pour partage une volonté certaine de remettre la liberté d'expression au centre de l'art de la publicité. Que ce soit par le prisme de l'humour grivois ou celui de l'humour noir, les idées marquent par leur originalité et leur côté border line. Il s'agit également de jouer avec l'intelligence du spectateur là ou la publicité se cantonne malheureusement trop souvent à des choix de mises en scène démonstratifs. Dans le projet de campagne pour Skyn, c'est bien le spectateur qui fait l'analogie mentale entre le fruit du chêne et la partie du corps, entre la bitte d'amarrage et son homonyme pénien. Dans le projet pour l'association d'aide aux orphelins c'est le mélange corrosif entre cause humanitaire et humour noir qui permet au spectateur une empathie plus forte, bien plus humaine finalement que la transmission d'un sentiment de culpabilité et son lot de misérabilisme A notre sens, c'est avec des projets malins, frondeurs et bienveillants comme ceux que nous proposons que nous pouvons affirmer que nos prints incarnent autant de bonnes idées que de révolutions de la marque. A vous de juger !

Les visuels