Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Comme chaque année, les Chatons d’Or font émerger les idées au prisme de 8 catégories représentant 8 champs de la société. Pour chaque champs, deux prix pour se faire les griffes :– Un prix « ouvert » avec des campagnes ou projets libres : print, film, digital, projet artistique, asso, startup, application, nouveau média, bref toutes les idées peu importe leur forme.– Un prix spécial avec un brief.

Vous pouvez poster votre campagne/projet en mode privé pour que rien ne soit dévoilé.

Du 10 avril au 10 mai 2019, vous pouvez envoyer – gratuitement – autant de créations ou dossiers que vous le désirez, dans toutes les catégories. La grande soirée de remise des prix aura lieu le 5 juin et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l’économie créative dans un lieu prestigieux à Paris.

Bienvenue sur la plateforme de participation de la 8ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

A bientôt ! 

That's what she said.

Par : CAMELTOE (Camille & Thomas)

Dans la catégorie 2018

Contexte
Campagne avec activation contre les violences sexuelles envers les femmes. DA : Thomas Grandperret / CR : Camille Dubois. Avec #Balancetonporc ou Paye ta Shnek, les femmes ont osé témoigner en dénonçant les agissements d’hommes, relevant du harcèlement et de l’agression sexuelle. L’objectif de la campagne «That’s what she said » est de faire un pas supplémentaire pour la lutte contre les violences sexuelles en permettant de rapporter des situations dans lesquelles des femmes ont pu réagir. Des témoignages d’espoir dont toutes les autres femmes peuvent s'inspirer, et qui encouragent à la considération de leur parole.
Justification
En optant généralement pour un message global et universel, les campagnes gouvernementales ont pour objectif de tous nous interpeller. Or, nous pensons que les jeunes sont largement susceptibles de passer au travers de messages peu ciblés. C'est par ce constat que nous avons décidé d'associer la célèbre punchline/meme "That's what she said" à la notion de consentement. Initialement utilisée pour tourner les propos des femmes en dérision, nous détournons ici son utilisation afin d’au contraire, valoriser la parole des femmes qui réagissent contre le harcèlement sexuel. Par ailleurs, en s’axant dans un premier temps sur une activation digitale, nous maximisons la possibilité d’interpellation d’une cible jeune et active sur les réseaux sociaux pouvant être à l’origine d’un puissant mouvement.

Les visuels

Les présentations